Tommy Lee Osborn est né le 23 Décembre 1923, et comme l’un des treize enfants, il a grandi dans la pauvreté dans une ferme dans l’Oklahoma. A quatorze ans, il a connu la présence de Dieu et entendu Sa voix disant qu’il allait devenir un prédicateur. Il est devenu un ministre dans une petite église pentecôtiste et après une année décourageante en Inde comme missionnaire, il retourna malade et déçu ainsi il s’installa dans une petite église locale à McMinnville, Oregon, en 1946.

L’étincelle qui a allumé le feu de son ministère, William Marrion Branhan & TL Osborn.

TL Osborn et Branhan

En été 1947, William Branham a conduit une campagne à Portland, Oregon. La femme de T.L Osborn, Daisy, était à cette croisade. Après le premier jour de la croisade, elle a convaincu son mari qu’il devrait assister à la prochaine réunion du soir.

Obsborn en disant : Quand j’ai observé le ministère de guérison du frère Branham, je fus particulièrement séduit par la délivrance d’une petite fille sourde-muette pour laquelle il priait ainsi: «Toi esprit muet et sourd, je t’en conjure, au nom de Jésus, de quitter cet enfant, « et quand il fit claquer ses doigts, la jeune fille a entendu et a parlé parfaitement.

Lorsque je ai vu cela, il semblait y avoir un millier de voix me parler à la fois, le tout dans un commun accord en disant à plusieurs reprises, « Tu peux aussi le faire. » A partir de cette expérience, a commencé un ministère missionnaire unique qui a atteint des milliers pour Dieu à travers le monde.

Missions à l’étranger

La grande partie du ministère de Osborn était à l’étranger hors des USA. Dès le début de son ministère, Osborn a vu d’immenses succès dans les campagnes à l’étranger. Dans ses cinq premières années, il a mené des croisades dans onze pays et prêcha à des millions. Au début de son ministère, il a connu la renaissance à Cuba où plus de 50 000 confessaient Christ comme seigneur et sauveur personnel. En Chili, plus de 100 000 personnes avaient rempli le stade pour assister à un service unique.

Osborn écrit qu’il est poussé par l’Esprit de Dieu à relever un défi, celui d’apporter l’évangile à cette masse païenne qui meurt sans christ. Cette ferveur missionnaire a été éventée en 1953 quand il a reçu « la vision pour l’évangélisation native. » Il était convaincu que les travailleurs indigènes devraient être formés pour le suivi des croisades de masse organisées par les évangélistes de guérison et ont formé l’Association pour Evangélisation Native. Il a collaboré avec de nombreux groupes pentecôtistes dans cette œuvre qui appréciait son expertise et son soutien financier.

En 1956, il a commencé à publier son propre magazine, Faith Digest et le ministère Osborn incluait dix-sept travailleurs, un bâtiment modeste à Tulsa, et un impressionnant programme de mission à l’étranger. Deux ans plus tard, le ministère a enregistré une croissance étonnante. Foi Digest, qui avait commencé avec un tirage de 12 000, a été en cours d’impression à un taux de 250 000 exemplaires par mois. Osborn a produit et mis en circulation un film qui exposait son travail de son ministère et avait commencé un ministère de radio qui coutait $ 10 000 par mois.

Le ministère de TL Osborn décrit :
En 1961, Osborn a résumé le programme de son vaste ministère en neuf points:

  1. L’Évangélisation de masse : Osborn détenait encore des campagnes d’outre-mer qui ont attiré souvent des foules de 10 000 à 100 000 personnes.
  2. Missionnaires indigènes : « Chaque mois », a poursuivi le rapport, « près de $ 50,000.00 était envoyé pour aider une armée de plusieurs centaines de missionnaires autochtones pour la prédication de l’Évangile dans les zones non desservies de 70 pays sous la supervision de missionnaires de près de 60 agences missionnaires du Plein Évangile. »
  3. La littérature à l’étranger : Osborn estime qu’investir dans la littérature pourrait sauver une âme et son organisation a fourni des millions de copies dans le monde entier.
  4. Un programme de «co-évangélisation», dont les films ont été fournis à des groupes désireux de soutenir son programme.
  5. Les livres et tracts, largement distribués aux États-Unis.
  6. Les bandes et les enregistrements de ses sermons, vendus et distribués.
  7. Foi Digest, son journal mensuel, distribué gratuitement à plus d’ un demi-million de foyers dans 113 pays.
  8. Films Osborn, fournis aux missionnaires étrangers.
  9. Correspondance : « Chaque mois », a poursuivi le rapport, « des milliers de lettres sont reçues demandant de l’aide et des conseils dans le domaine spirituel. Chaque lettre est soigneusement considéré et individuellement répondu. »

Tout cela produit un grand respect pour son ministère et garanti une base financière solide pour son travail.

Une ère de l’évangélisation de la jeunesse

À la fin des années 1960, il se détourna temporairement de sa principale vision qu’est la mission à l’étranger pour se pencher sur le renouveau de la jeunesse aux États-Unis. C’était un mouvement en temps opportun comme le « Jésus Révolution, qui avait déjà commencé à balayer les jeune sur les nations jeune ». Il a adopté le langage des jeunes, utilisé le familier « one way » et même changé son style de cheveux pour s’identifier avec les jeunes.

TL Osborn est entré dans les années 1970 comme l’un des collecteurs de fonds les plus puissants et prospères entre les ministres indépendants et se tourna son attention vers les programmes des missions à l’étranger.

En début des années 1970, il avait prêché dans près de cinquante pays différents. Toujours faisant la promotion des églises indigènes, il a lancé le soutien des prédicateurs indigènes et soutenu ces missionnaires dans près de cinquante mille villages.

Site Osborn Ministries International

Famille OSBORN

Le site Osborn Ministries International déclare fièrement «Tout au long de leur ministère, Le Osborn ont personnellement été témoin de la guérison miraculeuse d’une multitude de personnes. Le ministère de la TL et Daisy Osborn a eu un impact sans précédent sur le monde. Avec leur fille Dr LaDonna Osborn, ils ont conduit le plus grands nombre d’âmes à Christ et sont probablement la famille qui a eu un ministère de guérison et de miracle qu’aucune autre famille dans l’histoire. »

Le Dr. TL Osborn, est évangéliste mondial, missionnaire, homme d’État, professeur, auteur, éditeur, linguiste, concepteur, pianiste, et administrateur. Il est surtout connu pour son ministère de miracle et de guérisons de masse. Avec sa femme et ministre associé, le Dr Daisy Osborn Washburn, ils ont établi leur siège social à Tulsa, Oklahoma, en 1949. Ensemble, ils ont proclamé l’Évangile à des millions de personnes non atteints dans plus de 90 pays. Depuis plus d’un demi-siècle d’évangélisation, et d’œuvre missionnaire ils ont apporté la vie de Dieu à travers le monde. Ils ont tenu des campagnes réunissant par jour une multitude de 20 000 à 300 000 hommes et Dieu confirmait sa Parole par de nombreux miracles étonnants. « 

‘Dr. Osborn a été le premier évangéliste missionnaire pour aller à ouvrir des champs dans les pays non-chrétiens, pour annoncer le Christ et prier pour les miracles comme preuve qu’il est vivant. Aujourd’hui, elle est devenue la procédure standard. Les films Osborn DocuMiracle et vidéos en 70 langues ont été présentées dans des milliers de villages et de villes dans cent quinze nations, influençant de millions de personnes à croire au message de l’Évangile. Le Programme d’aide missionnaire national Osborn a parrainé plus de 30 000 hommes et de femmes nationaux comme missionnaires à plein temps vers des tribus et des villages non évangélisées. Plus de 150 000 nouvelles églises ont été établis et sont devenus indépendante grâce à ce programme d’évangélisation ».

«Comme un écrivain prolifique, les livres du Dr. TL Osborn ont stimulé le monde à l’évangélisation et son livre gagneur d’âmes a apporté un réveil aujourd’hui dans les pays en développement. Son classique de vie, GUERISON BIBLIQUE, a été un best-seller depuis 1951, et plus d’un million d’exemplaires sont imprimés en anglais seul.

«Plusieurs des livres du Dr. TL tels que GAGNEUR D’ÂMES, sont devenus des manuels scolaires dans les écoles bibliques à travers le monde et sont estimés comme matériaux de référence de choix pour les pasteurs réussis et les dirigeants de l’église ».

VIDEO DU MINISTÈRE  OSBORN

Bibliographie: D. Harrell, Jr., toutes choses sont possibles (1975); Site OMI au http://www.osborn.org

Vos commentaires!!!

commentaires