Dans l’Oklahoma aux États-Unis, un groupe satanique a demandé à ce que leur livre soit distribué dans les écoles, au même titre que ceux des autres cultes. Leur demande intervient après qu’une enseignante a distribué la Bible à ses élèves en classe. 

 Erica Mackey, professeure à l’école Duncan à Oklahoma, a vu s’abattre sur elle les foudres de la laïcité après avoir distribué la Bible lors d’un de ses cours. À l’annonce de cet évènement, Adam Daniels, le dirigeant du groupe satanique de la ville, a expressément demandé à ce que Ahrimani Enlightenment, un livre délivré aux nouveaux pratiquants de l’église satanique, soit distribué lui aussi dans l’école, dans un souci d’égalité et de liberté de culte « Nous sommes sur le même terrain de jeu ».  

David Niose, le directeur du groupe humaniste Appignani Humanist Legal Center, explique que toutes les littératures à caractère religieux devraient avoir le droit d’être diffusées « dans les bonnes circonstances » : « Dans le cas de l’école Duncan, un professeur de primaire a distribué la Bible à ses élèves, alors qu’il est interdit de faire du prosélytisme. »

 Ainsi, quel que soit le culte, aucun livre religieux ne devrait circuler dans les salles de classe. « L’école ne relève d’aucune religion, alors les professeurs ne sont pas autorisés à distribuer du matériel religieux à leurs élèves. » Les professeurs de l’école en question ont été sommés par la direction de « ne pas encourager ou décourager les croyances religieuses personnelles » des élèves.

 Lire la suite…

Vos commentaires!!!

commentaires